h1

Internationales Film Fest

novembre 12, 2007

film-fest-copy.jpg

h1

« Un avenir de paix …, cet avenir nous lui avons donné un nom, L’Europe. »

novembre 11, 2007

1241239219-11-novembre-sarkozy-l-arc-de-triomphe-pour-une-prise.jpg

h1

Berlin et la Web 2.0 expo

novembre 8, 2007

berlin-web2-0.jpg

WEB 2.0 IS HERE ! THE FUTURE OF THE WEB IS IN OUR HANDS !

Pour répondre à toutes vos questions sur le web2.0 , la Web2.0 expo met en place des structures de réseaux qui donnent la possibilité de trouver, organiser, partager et créer l’information de manière globale et personnelle. Des outils comme Facebook, Youtube, Dailymotion et autres, sont autant de plateformes qui sociologiquement sont considérées comme une attitude, une philosophie d’ouverture sociale dont le but est la socialisation et la participation du plus grand nombre.

Le web 2.0 est une plate-forme d’innovation qui fait en quelque sorte du web un système d’exploitation marketing, de Design, de modèles de stratégie et de Business. Cette expo a donc pour but, par le biais de nombreux workshops, de booster les entreprises du web2.0. Elle intervient en matière de marketing viral ainsi que dans les nouvelles techniques d’identification du marché et de financement, et englobe également tout ce qui concerne l’ère du Design qui trouve dans le Web2.0 sa révélation.

Le Marketing 2.0 ou l’exercice de la conversation.

Animée par John Barker d’OgilvyInteractive, ce dernier propose de commencer par penser le Marketing comme une série de conversations. L’influence sur Internet est, et sera en partie créee par la jeune génération qui maîtrise et commente, donne son avis sur des produits et apportent ainsi un socle de confiance pour tout acheteur potentiel. Les marques trouvent donc un intérêt à être présentes sur ces sites pour échanger, étudier les commentaires et nourir les débats avec la même méthode que les internautes.

A lire, un article qui vient de paraître sur Le Monde.fr au sujet de « La publicité infiltre le réseau Facebook« 

h1

C’est arrivé en Europe !

novembre 2, 2007

bandeau-europe-copy3.jpg

Verbatim : « La France sera dorénavant à la tête de la politique environnementale européenne », déclare Nicolas Sarkozy lors du discours de clôture du Grenelle de l’Environnement qui se tenait à Paris.

Actualité européenne :

  • Les 27 pays de l’UE réussissent à se mettre d’accord sur le Traité européen simplifié. A lire l’article de Bernard Kouchner et de Jean-Pierre Jouyet « La victoire de l’audace ». cependant la polémique sur la ratification de ce Traité gronde déjà. 61% des français seraient favorable à un référendum et la gauche ainsi que Valéry Giscard d’Estaing font irruption dans le débat
  • Le Grenelle de l’environnement qui s’est tenu à l’initiative de la France, a voulu se donner une image européenne et internationale. Trois invités lui ont donné ces dimensions, à savoir José Manuel Baroso et les deux prix Nobel de la paix, Al Gore et Wangari Maathai. En vidéo, un résumer des conclusions et du discours de Nicolas Sarkozy, qui souhaite faire de la France un leader européen en matière écologique.
  • Le sommet UE-Russie : Le 26 octobre 2007, ce 20ème sommet, dans un climat tendu, a aborder plusieurs enjeux, sans vraiment y apporter de réponses. A l’ordre du jour : Energie, commerce, acier et les questions internationales telles que le Kosovo et l’Iran.
  • Euro Méditerranée : Sarkozy, lors de son voyage officiel au Maroc appelle les pays de la Méditerranée à s’unir.

Revue de presse :

  • Présidence française de l’UE : « La société civile exprime ses attentes sur la Présidence française de l’UE ». A lire sur le site d’Euractive les contributions de la société civile. Les thèmes phares de cette initiative sont : l’environnement, la compétitivité, l’énergie, l’Europe sociale, l’Europe du futur, la citoyenneté européenne et les perspectives financières / PAC ainsi que le marché intérieur et la consommation.
  • Pologne : L’ère des deux frères conservateurs Kaczynski est terminée suite aux élections législatives qui ont portés la droite libérale de Donald Tusk au pouvoir. Celle-ci s’est « fixée pour mission de rétablir la Pologne au cœur de l’Europe »
  • Elargissement : En raison de problèmes politiques persistant en Macédoine, la Commission européenne ferme la porte des pourparlers avec Skopje.
  • « l’Europe riche de sa culture » par Euronews : « la culture, c’est aussi et surtout la diversité et la multiplicité des formes et des supports. Qu’ils l’apprécient en dilettante ou en amateur averti, une immense majorité des Européens s’y intéressent. »
  • Défense : « Les grands travaux de la défense française » ce livre blanc a pour « de dépasser une vision purement française de la politique de défense ».

Pause café : « Le Bonheur dans l’Europe » à découvrir sur Toute l’Europe.fr ….souriez, vous êtes en Europe !

h1

C’est arrivé en Europe !

octobre 15, 2007

bandeau-europe-copy3.jpg

Verbatim : « Mission accomplie » d’Alain Lamassoure concernant le projet de nouvelle composition du Parlement européen. « Pour le Parlement, c’est une victoire sur lui-même. Sur un sujet aussi sensible, les députés ont su dépasser leurs intérêts nationaux pour s’accorder sur un système conforme au nouveau traité et permettant de rendre l’Union plus simple et plus démocratique »

Actualité européenne :

  • Première visite officielle de Nicolas Sarkozy en Russie :

Le nucléaire iranien , point de divergence des deux chefs d’Etat.

Un devoir de vérité et pas de flatteries

  • Euro fort ou Euro faible : les divergences européenne : Cette semaine, plusieurs articles font état de la mésentente européenne au sujet de l’Euro. Jean-Claude Junker, président de l’Eurogroupe, synthétise les discussion et les préoccupations communes en déclarant « Un, la Chine, deux, le dollar, trois, le yen » à l’issue de la réunion des ministres des finances de la zone Euro.
  • Energie européenne : dépasser les divisions : La présidence française de l’UE devra répondre au « triple défi du changement climatique, de la sécurité d’approvisionnement et de la compétitivité, avec trois objectifs-cibles à l’horizon 2020 : 20 % de réduction des émissions de gaz à effet de serre, 20 % d’amélioration de l’efficacité énergétique et 20 % d’énergies renouvelables. »
  • Recherche : le financement de Galileo crée des divergences entre Berlin et Paris. A lire sur ce thème également, l’analyse du Monde

 

Revue de presse :

  • Sarkozy à Moscou : le nucléaire iranien , point de divergence des deux chefs d’Etat
  • Russie – Europe Orientale : « Ukraine : des raisons d’espérer », très bonne analyse de la situation développée par Piotr Smolar ; cependant la Russie maintient une pression sur les élections par le biais de Gazprom
  • Europe centrale : « L’Europe, un enjeu fort des élections polonaises » à lire dans le Monde du 8 et 9 octobre 2007
  • Europe Balkanique : « fragiles Etats balkaniques » par Thomas Ferenczi dans le Monde – L’avenir du Kosovo : des discussions qui n’aboutissent pas
  • Les bloggeurs discutent de l’environnement chez NKM: l’Atelier Europe fait entendre sa voix.
  • Défense : la France souhaite renouer avec l’OTAN
  • Retour sur les différentes visites de Nicolas Sarkozy en Europe Centrale : Slovaquie, Bulgarie

 

Pause café : retrouvez nous sur la cartographie de la toile européenne ! Et n’hésitez pas à venir nous rejoindre pour alimenter le débat !

Agenda :

  • Du 19 au 21 octobre : Réunion du G7 à Washington
  • 19 octobre : Conseil européen de Lisbonne pour adopter le nouveau traité simplifié
  • Agenda de la Commission européenne :
    • 17 octobre : secteur automobile : vers un partenariat européen pour l’anticipation du changement / Plan d’action en matière de logistique du transport de marchandises et Présentation d’un plan d’actions pour le transport de fret par rail
    • 24 octobre : adaptation des instruments européens de défense commerciale pour tenir compte des nouvelles réalités de la mondialisation.
h1

Après Sarko TV, Elysée TV !

septembre 28, 2007

La « rupture » sarkozyste gagne l’Internet. Depuis mercredi est en ligne une nouvelle version du site Internet de l’Elysée, copie presque conforme du sarkozy.fr de la campagne présidentielle.

Vous avez aimé la « NSTV »? Vous allez adorer la « PRTV ». Dès le premier clic, l’internaute est accueilli par la dernière conférence de presse du porte-parole David Martinon, qui succèdde à celle du discours prononcé par le président à l’Assemblée générale de l’ONU. Les vidéos qui ont fait le succès de « sarkozy.fr » sont partout. En guise d’édito du président, son discours d’installation du 16 mai.

On retrouve naturellement sur le site tous les discours du chef de l’Etat, les photos de ses entretiens (jeudi: Brigitte Bardot), les communiqués et les informations générales sur la présidence. Sans oublier la rubrique « écrire au président ». Culte de la personnalité? La photo de Nicolas Sarkozy apparaît à chaque clic.

Il faut aller chercher très loin dans la galerie des présidents pour trouver une photo de Jacques Chirac, et visiter « l’Elyséethèque », où sont stockées les archives de la présidence précédente, pour se rendre compte qu’il y a eu une vie avant Nicolas Sarkozy.

Le concepteur du site, François de La Brosse, déjà responsable de la campagne Internet du candidat Sarkozy, explique la recette: « Vous retirez la politique, vous ajoutez une bonne dose de pédagogie, un petit peu plus de protocole et un peu moins de folklore ».

Le but? « Emmener les Français dans les pas du président de la République ». Le journaliste François d’Orcival a ainsi servi de guide du Palais de l’Elysée pour une vidéo tournée lors des journées du patrimoine.

Le site est « 100% made in Elysée », précise M. De La Brosse, lui-même installé rue de l’Elysée. Trois personnes s’occupent de la partie éditoriale et de l’intégration. Les images sont tournées par le service audiovisuel de la présidence.

A entendre François de La Brosse, Nicolas Sarkozy « ne pense que du bien du site, sinon il ne serait pas en ligne ». Le président ne lui a pas fixé d’objectif de fréquentation, mais de qualité. Le site de la campagne avait atteint les sommets en termes de fréquentation, avec 100 millions de pages vues et un record de vidéos regardées en une journée, 1,2 million le 3 mai.

Le modèle s’exporte. Les candidats à l’élection présidentielle américaine se sont inspirés de la « NSTV », assure M. De la Brosse. « On a déjà Clinton TV, Obama TV, les républicains s’y mettent aussi », remarque-t-il. Les républicains comme les démocrates étaient venus à Paris pendant la campagne présidentielle pour étudier les recettes des candidats français. François de la Brosse n’est pas peu fier de la une début juin du magazine spécialisé « AdWeek » avec Nicolas Sarkozy en maître d’école devant Hillary Clinton, Barack Obama et Rudy Giuliani sous le titre « French Lesson ». AP

Sur le Net: http://www.elysee.fr

h1

« La France donne le coup d’envoi de sa présidence de l’UE »

septembre 19, 2007

La France donne le coup d’envoi de sa présidence de l’UE

Le secrétaire d’Etat aux affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, a détaillé, mercredi 19 septembre en conseil des ministres, les objectifs de la présidence de l’Union européenne (UE) que la France exercera au deuxième semestre 2008.

Trois ans après le non français à la Constitution, cette présidence, souligne M. Jouyet, sera « l’occasion de confirmer le retour de la France en Europe et sa capacité à donner des impulsions significatives au projet européen ». Elle devra aussi participer « du retour de l’Europe en France, en confortant le retour d’un esprit européen chez nos concitoyens ».

La présidence française « doit dès à présent mobiliser toutes nos énergies. Il va nous falloir jouer collectif, nous mettre à l’écoute de tous nos partenaires », avait dit Nicolas Sarkozy fin août aux ambassadeurs de France. Les ministres sont désormais priés de s’y consacrer « intensément » et de multiplier les contacts avec la Commission et le Parlement européens.

Un séminaire gouvernemental sera bientôt réuni par le premier ministre, François Fillon, pour impartir à chacun ses priorités. Il sera suivi de plusieurs comités interministériels sur l’Europe organisés à Matignon, où un secrétariat général de la présidence a été installé, doté d’un budget de 190 millions d’euros.

ASSOCIER LA SOCIÉTÉ CIVILE

La présidence devra préparer l’entrée en vigueur au 1er janvier 2009 du traité européen simplifié, censé être adopté d’ici à la fin de l’année. Il faudra organiser l’élection d’un président stable du Conseil européen et choisir le nouveau responsable des relations extérieures de l’Union, qui disposera d’un service diplomatique européen. La présidence française coïncidera aussi avec le premier réexamen des politiques européennes et de leur financement après 2013, qui devrait aboutir à une refonte de la politique agricole commune (PAC).

La France entend renforcer l’action de l’Union en matière d’immigration, d’énergie, d’environnement et de défense. M. Jouyet cite des projets concrets, comme l’élargissement du programme de bourses Erasmus destiné à encourager les échanges d’étudiants ou la réforme des taux réduits de TVA. Le gouvernement entend « renouveler l’adhésion des Français à l’Europe », en réfléchissant « à des modalités innovantes d’association de la société civile ».

Henri de Bresson