Archive for the ‘Politique’ Category

h1

La 1ère vague bleue

juin 11, 2007

h1

Une fin d’après midi à l’Elysée ! Cocktail pour l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy

mai 31, 2007

Un petit mois après l’élection de notre nouveau Président et Nicolas Sarkozy accueille tous ceux qui ont, de loin comme de près, participé activement à son élection ! « Cette campagne n’aurait pas été ce qu’elle a été sans vous ! » Nous sommes désormais dans une autre action, celle des réformes et du redressement économique de la France ! L’engagement pour la France et pour l’Europe continue !

Heureux de se retrouver à cette occasion dans un endroit chargé d’histoire …et chargé architecturalement, les souvenirs et discussion vont bon train ! Ce n’était pas qu’une parenthèse de 4 mois, mais une vraie aventure humaine pour une victoire !

h1

Lancement de Nouvelle société par Yves Jégo !

mai 23, 2007

La rupture, le changement, la politique nouvelle s’exprime en partie au travers de l’élan démocratique de l’élection présidentielle de mai 2007 ! La société civile s’est passionnée pour ces élections et souhaite s’impliquer davantage dans la réforme du pays pour construire un pays qui lui ressemble, qui nous ressemble !


Yves Jego, député de Seine-et-Marne, incarnant lui même ce changement explique cet engagement de la « société civile dans la majorité présidentielle » ! L’ouverture ne se fait pas qu’à gauche ou au centre mais s’adresse à chaque français , engagé par ses activités dans la société civile, désireux d’apporter sa pierre à l’édifice « France ».

Les nouvelles frontières de la majorité présidentielle

YVES JEGO :

“Tout au long de la campagne, Nicolas Sarkozy s’est adressé à tous les Français. Il a parlé à ceux auxquels on ne parlait plus, aux travailleurs, aux ouvriers, aux employés, aux fonctionnaires, aux artisans, « à la France qui donne beaucoup et qui ne reçoit rien ». En s’ouvrant aux autres, à leurs idées, à des croyances qui n’étaient pas forcement les siennes, il a su rassembler les Français comme cela n’avait jamais été fait depuis le général de Gaulle.

Le chemin de la réforme et de la modernisation qui s’ouvre devant nous est un long chemin terriblement escarpé qui borde bien des précipices. Pour soutenir cette tâche immense l’UMP, premier parti de France, n’y suffira pas. C’est pourquoi face à l’ampleur du travail à accomplir et à l’impatience du pays, le nouveau Président de la République a appelé de ses voeux la création d’une majorité multipolaire.

Depuis des mois les Français se sont exprimés par dizaines de milliers lors des débats, sur les forums, les chats. Les acteurs de la société civile se sont engagés avec passion dans cette grande confrontation d’idées, dans l’univers de la blogosphère, comme sur le terrain. Les Français de tous horizons ont voulu s’exprimer autrement en rejoignant, sans pour autant s’ « encarter », par centaine de milliers le club des supporters de Nicolas Sarkozy.

Cette énergie d’une France avide de mouvement et d’innovation doit désormais être mise au service de la majorité présidentielle. Cette majorité élargie selon le souhait du nouveau chef de l’Etat. Cette majorité qui doit se dessiner de nouvelles frontières.

Les supporters de Nicolas Sarkozy doivent poursuivre leur route aux côtés du Président choisi par notre pays.

Ce sera le pôle de la société civile. Il réunira toutes celles et ceux qui veulent simplement accomplir leurs rêves, réussir leur vie et assurer l’avenir de leurs enfants. En un mot toutes celles et ceux qui veulent faire bouger, la France, mais qui ne souhaitent pas adhérer pour autant à un parti politique.

Ce réseau innovant porte des initiales désormais célèbres : NS comme Nicolas Sarkozy, mais aussi comme Nouvelle Société.

Aujourd’hui, www.nouvelle-societe.com prend le relai de l’action menée pendant toute la campagne par les supporters de Nicolas Sarkozy avec pour ambition de rassembler dans la nouvelle majorité présidentielle cette « France qui donne beaucoup » pour écrire ensemble une nouvelle page de notre histoire.”

Yves JÉGO
Député de Seine et Marne

h1

La plus belle équipe de France

mai 18, 2007

Posted by Picasa

Le gouvernement compte quinze ministres dont huit hommes et sept femmes. Il compte également quatre secrétaires d’Etat et un haut commissaire.

Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du développement et de l’aménagement durables Jean-Louis Borloo, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des collectivités territoriales Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes Brice Hortefeux, ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Co-développement Rachida Dati, garde des Sceaux, ministre de la Justice Xavier Bertrand, ministre du Travail, des Relations sociales et de la solidarité Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Hervé Morin, ministre de la Défense Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des sports Christine Boutin, ministre du Logement et de la Ville Christine Lagarde, ministre de l’Agriculture et de la Pêche Christine Albanel, ministre de la Culture et de la communication, porte-parole du gouvernement Eric Woerth ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique

________________________________

Roger Karoutchi, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement Eric Besson, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective et de l’évaluation des politiques publiques Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’aménagement durables, chargé des Transports Jean-Pierre Jouyet, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes chargé des affaires européennes Martin Hirsch, Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté.

h1

Soirée du 6 mai 2007 : la victoire !

mai 7, 2007

h1

Sarkozy Président

mai 7, 2007


Discours de Nicolas Sarkozy, Salle Gaveau, le Dimanche 6 mai 2007.

Mes chers compatriotes,

En m’adressant à vous ce soir, dans ce moment qui est, chacun le comprend, exceptionnel dans la vie d’un homme, je ressens une immense émotion.

J’éprouve depuis mon plus jeune âge la fierté indicible d’appartenir à une grande, vieille et belle nation, la France. Je l’aime comme on aime les êtres chers qui nous ont tout donné. Maintenant c’est à mon tour de tout lui donner.

Ce soir ma pensée va aux millions de Français qui aujourd’hui m’ont témoigné leur confiance. Je veux leur dire qu’ils m’ont fait le plus grand honneur qui soit à mes yeux en me jugeant. digne de présider aux destinées de la France.

Ma pensée va à tous ceux qui m’ont accompagné dans cette campagne. Je veux leur dire ma gratitude et mon affection.

Ma pensée va à Madame Royal. Je veux lui dire que j’ai du respect pour elle et pour ses idées dans lesquelles tant de Français se sont reconnus.

Ma pensée va à tous les Français qui n’ont pas voté pour moi. Je veux leur dire que par-delà le combat politique, par-delà les divergences d’opinions, il n’y a pour moi qu’une seule France.

Je veux leur dire que je serai le Président de tous les Français, que je parlerai pour chacun d’entre eux. Je veux leur dire que ce soir, ce n’est pas la victoire d’une France contre une autre. Il n’y a pour moi ce soir qu’une seule victoire, celle de la démocratie, celle des valeurs qui nous unissent, celle de l’idéal qui nous rassemble. Ma priorité sera de tout mettre en œuvre pour que les Français aient toujours envie de se parler, de se comprendre, de travailler ensemble.

Le peuple français s’est exprimé. Il a choisi de rompre avec les idées, les habitudes et les comportements du passé. Je veux réhabiliter le travail, l’autorité, la morale, le respect, le mérite. Je veux remettre à l’honneur la nation et l’identité nationale. Je veux rendre aux Français la fierté d’être Français. Je veux en finir avec la repentance qui est une forme de haine de soi, et la concurrence des mémoires qui nourrit la haine des autres.

Le peuple français a choisi le changement. Ce changement je le mettrai en œuvre parce que c’est le mandat que j’ai reçu du peuple et parce que la France en a besoin. Mais je le ferai avec tous les Français. Je le ferai dans un esprit d’union et de fraternité. Je le ferai sans que personne n’ait le sentiment d’être exclu, d’être laissé pour compte. Je le ferai avec la volonté que chacun puisse trouver sa place dans notre République, que chacun s’y sente reconnu et respecté dans sa dignité de citoyen et dans sa dignité d’homme. Tous ceux que la vie a brisés, ceux que la vie a usés doivent savoir qu’ils ne seront pas abandonnés, qu’ils seront aidés, qu’ils seront secourus. Ceux qui ont le sentiment que quoi qu’ils fassent ils ne pourront pas s’en sortir doivent être sûrs qu’ils ne seront pas laissés de côté et qu’ils auront les mêmes chances que les autres.

J’appelle tous les Français par-delà leurs partis, leurs croyances, leurs origines, à s’unir à moi pour que la France se remette en mouvement.

J’appelle chacun à ne pas se laisser enfermer dans l’intolérance et dans le sectarisme, mais à s’ouvrir aux autres, à ceux qui ont des idées différentes, à ceux qui ont d’autres convictions.

Je veux lancer un appel à nos partenaires européens, auxquels notre destin est lié, pour leur dire que toute ma vie j’ai été européen, que je crois en la construction européenne et que ce soir la France est de retour en Europe. Mais je les conjure d’entendre la voix des peuples qui veulent être protégés. Je les conjure de ne pas rester sourds à la colère des peuples qui perçoivent l’Union Européenne non comme une protection mais comme le cheval de Troie de toutes les menaces que portent en elles les transformations du monde.

Je veux lancer un appel à nos amis Américains pour leur dire qu’ils peuvent compter sur notre amitié qui s’est forgée dans les tragédies de l’Histoire que nous avons affrontées ensemble. Je veux leur dire que la France sera toujours à leurs côtés quand ils auront besoin d’elle. Mais je veux leur dire aussi que l’amitié c’est accepter que ses amis puissent penser différemment, et qu’une grande nation comme les Etats-Unis a le devoir de ne pas faire obstacle à la lutte contre le réchauffement climatique, mais au contraire d’en prendre la tête parce que ce qui est en jeu c’est le sort de l’humanité tout entière.

Je veux lancer un appel à tous les peuples de la Méditerranée pour leur dire que c’est en Méditerranée que tout se joue, et que nous devons surmonter toutes les haines pour laisser la place à un grand rêve de paix et de civilisation. Je veux leur dire que le temps est venu de bâtir ensemble une Union Méditerranéenne qui sera un trait d’union entre l’Europe et l’Afrique.

Je veux lancer à tous les Africains un appel fraternel pour leur dire que nous voulons les aider à vaincre la maladie, la famine et la pauvreté et à vivre en paix. Je veux leur dire que nous déciderons ensemble d’une politique d’immigration maîtrisée et d’une politique de développement ambitieuse.

Je veux lancer un appel à tous ceux qui dans le monde croient aux valeurs de tolérance, de liberté, de démocratie et d’humanisme, à tous ceux qui sont persécutés par les tyrannies et par les dictatures, à tous les enfants et à toutes les femmes martyrisés dans le monde pour leur dire que la France sera à leurs côtés, qu’ils peuvent compter sur elle.

Mes chers compatriotes, nous allons écrire ensemble une nouvelle page de notre histoire. Je suis sûr qu’elle sera grande et belle, et du fond du cœur ce soir je vous dis : Vive la République ! Vive la France !

h1

Les Blogueurs avec Nicolas Sarkozy : bilan de campagne

mai 5, 2007

A la veille du deuxième tour des élections présidentielles, le constat de la place d’Internet dans la campagne est éloquent. Au détour des blogs, des divers sites de campagne officiels, des plateformes de partages de photos, films … on découvre une vraie stratégie de campagne numérique.

 

Pour soutenir Nicolas Sarkozy, un bon nombre de militants et de citoyens de tous âges, ont endossé les couleurs de leur candidat sur les « marchés » du net. Les blogueurs, que certains nomment déjà le 5ème pouvoir, se déplacent dans cette campagne, téléphones, caméras et appareils photos à la main pour saisir l’instant qu’ils immortaliseront sur leurs blogs et sites internet. Des Universités d’été à Marseille au Congrès d’investiture de Nicolas Sarkozy du 14 janvier, jusqu’à la campagne en elle même, cette nouvelle sphère d’observateurs commente et soutient avec un regard nouveau les discours, le projet, les positions de Nicolas Sarkozy.

 

C’est autour de ces nouveaux acteurs de la campagne présidentielle qu’une cellule a été spécialement constituée. Nous avons souhaité les fédérer par les actions déployées à partir de la permanence de campagne bloggeurs du QG de Campagne ainsi qu’a partir des espaces de débats en ligne du candidat Nicolas Sarkozy.

 

A la différence de la cellule Blog de Désir d’Avenir qui a mené souvent sans contrôle et sur la durée une campagne virale de dénigrement sans véritable débat de fond, du côté du candidat Nicolas Sarkozy, la cellule Blog a cherché à s’attacher au débat de fond et aux arguments constructifs. Dès novembre 2006, aux premières heures de l’organisation de la campagne en ligne les grandes lignes de la stratégie blog étaient déjà bien articulées autour de moments forts, de sites clés et d’outils d’échanges d’information pour les acteurs du débat en ligne. Cette Net campagne pour Nicolas Sarkozy s’est articulée autour de l’usage du meilleur des solutions de l’information et de la communication au profit de la communication politique et publique.

 

 

Certains le « fond » ….et d’autres le défont ! En fin de campagne, un rappel ultime est fait aux internautes du PS. Mieux vaut tard que jamais me diriez vous ! Mais il fallait également donner l’exemple afin que les internautes n’entendent pas « faites ce que je fais et pas ce que je dis ! » ! Il suffit de faire un tour sur la web TV du PS ou sur le site tenu par les MJS pour découvrir quelques petites vidéos de diabolisation et de sectarisme. (le vrai QG de Nicolas Sarkozy, préparons le changement, Monsieur N

 

 

 

D’autre part, le Parti socialiste soutient officiellement les colleurs d’affiche qui en quelques clics font des copier/coller d’argumentaires et poussent les internautes à aller publier des commentaires négatifs et injurieux sur les blogs soutenant Nicolas Sarkozy. Certains sites officiels redirigent aussi directement vers des sites Anti Sarkozy virulents qui font leur manne sur des vidéos diffamatoires (Lien MJS et Tribune libre et argumentaires sur Segosphère)

 

 


C’est autour de 5 axes principaux que la cellule dédiées aux blogueurs et aux acteurs du débat en ligne soutenant Nicolas Sarkozy ont orienté la campagne sur le net :


1e Axe > Débat-Sarkozy.fr : une question populaire / une réponse !

 

Avec près de 1500 questions thématiques, des réponses quotidiennes et plus de 8000 commentaires, Débat-Sarkozy donne la parole aux internautes qui souhaitent poser une question au candidat ou à son équipe de campagne, veulent apporter leur éléments de réponses et commenter les sujets d’actualité qui les préoccupent. Les vidéos de réponses aux questions suscitent un intérêt particulier. En effet, le candidat lui-même et son équipe de campagne répondent à la question du jour des internautes, et c’est d’ailleurs au regard des vidéos vues sur Dailymotion que débat-Sarkozy est classé au premier rang des vidéos visionnées sur l’éclairage du projet de Nicolas Sarkozy.

 


Dès le lancement de Débat Sarkozy, Netpolitique en parle et le compare : « 2007 vu du net » – debat-sarkozy.fr : les sites de débats se succèdent et ne se ressemblent pas »

« Alors que Ségolène Royal s’apprête à présenter les principales conclusions des débats participatifs organisés sur le terrain et sur Désirs d’Avenir, Nicolas Sarkozy ouvre à son tour son propre site de débats : debat-sarkozy.fr. Ce site, annoncé par Loïc Le Meur il y a quelques semaines, reprend le système « digg-like » éprouvé lors des forums de l’UMP de décembre : questions des internautes, fil de commentaires et système de vote pour « élire » la question du jour à laquelle Nicolas Sarkozy, ou son équipe, répondra.

Le chassé-croisé entre les deux sites de débats – l’un qui s’achève, l’autre qui démarre – ne se limite pas à un simple décalage temporel. Tout sépare les deux plateformes.

2ème axe : Les RDV blogueurs au QG

 

 

Des rendez-vous réguliers des blogueurs au QG de campagne de Nicolas Sarkozy et des live blogging exceptionnels !

 

 

:: FlashMob blogueurs
Opé 72h – Périphérique

:: Sessions LIVE

Live blogging TF1 au QG
Live blogging au Zenith
Live blogging à Bercy
Live blogging DébatTV

:: Mardi-blogueurs au QG
Francois Fillon
Valerie Pecresse
Jean Pierre Raffarin
Roselyne Bachelot
Michelle Alliot Marie
Phillipe Douste Blazy
N. Kosciusko-Morizet

 

Pour créer un lien direct entre les blogueurs et l’équipe de campagne du candidat, chaque semaine une centaine de bloggeurs se sont retrouvés au QG de campagne de Nicolas Sarkozy pour discuter d’une thématique ou de l’actualité avec des invités de choix : Jean-Pierre Raffarin, François Fillon, Michèle Alliot-Marie pour la Défense, Philippe Douste-Blazy, Roselyne Bachelot pour répondre aux questions sur l’environnement, Valérie Pécresse nous a parlé des femmes ainsi que Nathalie Kosciusko-Morizet abordant le mariage possible entre développement durable et économie. En tout, près de 100 heures de débat, un très grand nombre de pizzas d’engloutis et un large écho de ces rencontres sur les blogs et sites internet. Toutesces personnalités se sont succédées pour partager une pizza avec des bloggeurs de tous bords politiques et discuter sans tabou des sujets qui les préoccupent

 

 

 

 

Le 8 mars, les bloggueuses sont à l’honneur au QG de campagne ! Autour de Valérie Pécresse et de Rachida Dati, les bloggeuses ont expliqué ce que signifiait pour elles le « blogguer au féminin » !

 

Au-delà des réunions hebdomadaires au siège de campagne, c’est dans tous les meetings du candidat qu’un relai d’information pour les bloggeurs s’organise. Du Zénith de Paris à Lyon, de Nantes, de Caen à Perpignan, pour finir par Bercy les bloggeurs avec Sarkozy suivent l’actualité, commentent et podcastent !

 

 

Lors des débats télévisés, des live blogging sont organisés devant les écrans au QG de campagne, réactions à chaud, ambiances chaleureuses et argumentées permettent aux bloggeurs de s’investir en direct et de participer au débat !Pour le débat tant attendu du 2ème tour, une cinquantaine de blogueurs ont également été invités pour participer avec l’équipe de campagne à ce duel.

 

 

Aux rencontres citoyennes telles que République des blogs à Paris et en Région, la présence des bloggeurs avec Sarkozy est remarqué contrairement aux bloggeurs militants du PS de plus en plus discrets.

 


3e Axe > Le Journal du Buzz : le e-tractage militant !

 

Envoyé à plus de 3000 personnes acteurs clés de la campagne de Nicolas Sarkozy sur le web, le Journal du Buzz organise la mobilisation militante des blogueurs ! Verbatim, vidéos de campagne, pause café, revue de blogs et de presse, agenda médiatique du candidat, buzz du jour pour mettre en avant des blogs influents ou moins connus, des infos, des actions militantes : autant d’outils pour que les troupes de Nicolas Sarkozy catalysent leur force que le Web !

 

 

Les états-majors. Ils organisent le « buzz », ce bruit de fond de la campagne électorale sur Internet, destiné à être ensuite repris et amplifié par les grands médias. A l’UMP, un Journal du buzz, avec l’agenda du candidat et les grands thèmes du jour, est envoyé quotidiennement aux militants, accompagné d’une boîte à outils de propagande sur le Web (vidéos, tracts téléchargeables, etc.). (Source : Le Monde du 21 mars 2007)

Le Journal du Buzz est aussi le média idéal pour donner de la visibilité aux bloggeurs militants. A l’heure ou certains partis créer des blogs vides pour augmenter leur nombre sur la blogosphère, les blogueurs qui soutiennent Nicolas Sarkozy s’affichent et montrent leurs visages ! Découvrez des portraits de blogueurs !

 

4e Axe > FlashMob des blogueurs !

Les blogueurs se sont mobilisés sur les ponts du périphérique parisien pour une flash mob à J-3 des élections. Dès 7h00 du matin, plusieurs petites équipes dispatchées aux quatre coins du périph ont brandit de grandes bannières aux couleurs de Nicolas Sarkozy et ont proposé le programme aux automobilistes. De nombreux commentaires sur le Flash Mob du périphérique, de nouveaux billets à découvrir sur Carnet de Campagne, UMP Eaubonne, Rémy Galas, dailymotion, Fabrice Rousseau, Sous les Pavés, UMP LaGarenne, Marilyne, Pierre, Delphine, TBB

 

 PARIS 19.04.07L’équipe de Nicolas Sarkozy a lancé une opération baptisée « 72 heures pour gagner » qui consistera à organiser d’ici samedi soir des milliers d’animation dans toute la France pour exprimer le soutien au candidat UMP, mais pourrait poser un problème juridique. Environ 2.500 équipes seront à pied d’oeuvre dans toute la France, équipées de tee-shirts bleus siglés « dimanche tout devient possible avec Sarkozy », a expliqué lors du point de presse quotidien sa porte-parole Rachida Dati. Elle a mentionné l’organisation d’un concours de pétanque dans le sud, de lâchers de ballons bleus à Paris et d’une course à ski en Savoie. Le site internet du candidat mentionne aussi le déploiement de banderoles au-dessus du périphérique parisien et une « distribution de croissant et de tracts » devant certaines stations du métro de la capitale, tôt le matin, dans le cadre d’une sous-opération baptisée « La France qui se lève tôt ». Cette opération est la rivale d’autres manifestations d’un collectif opposé au candidat UMP qui s’est aussi baptisé « la France qui se lève tôt », ironiquement. « Cette opération, elle est importante car beaucoup de gens n’ont pas encore choisi (…) C’est maintenant qu’il faut susciter l’adhésion, l’enthousiasme », déclare Nicolas Sarkozy sur le « blog » de cette opération qui rappelle les techniques utilisées dans les campagnes électorales américaines.

 



5ème Axe > Le Bookmark de campagne

La cellule blog du QG a souhaité mettre à disposition du plus grand nombre des espaces de campagne sur les sites les plus fréquentés.

Flickr, Slide : Pour que les blogueurs aient en exclusivité toutes les photos de campagne du candidat, une équipe mais au jour le jour à disposition des blogueurs et des webmasters les photos des déplacements du candidat, d’ambiance lors des meetings

Youtube, Dailymotion : La mise à disposition des vidéos de campagne officielles et associées à celles des militantes sur ces sites de diffusion de vidéos en ligne permet à chaque internaute de retrouver l’ambiance des meetings, de revivre des moments inoubliables de campagne.

Second life : L’île Sarkozy vous accueille pour débattre du fond ! Sur la place centrale de l’île Sarkozy on découvre entre quelques palmiers un Forum de discussion en plein air, lieu de débat et d’échange. D’autres espaces, vitrines de la campagne sur le net permettent aux avatars de découvrir les questions et réponses du site Débat-Sarkozy.fr ou de s’informer sur les supporters de Nicolas Sarkozy. Un peu plus loin, un amphithéâtre retransmet en direct les mardis-bloggeurs ou les vidéos des meetings du candidat ! L’île Sarkozy a permis de réunir tout au long de la campagne un grand nombre de militants présents sous la forme d’avatars. Les médias ont bien repris l’information comme France 24 par exemple. Plus de 300 personnes à chaque mardi bloggeur pour suivre en direct de chez eux et poser des questions aux invités politiques ! Mais d’autres événements inédits attirent les avatars de second life, tel le vernissage d’une expo photo au lendemain du Zénith des jeunes avec Nicolas Sarkozy, du Meeting de Bercy entre les deux tours ou les modifications d’ambiance et de décor pour oser le changement !

 


Postscriptum

A quelques heures du deuxième tour, la Cellule Blog / Débats en ligne remercie tous les sympathisants, les militants et les acteurs du débats en ligne (entre autre Loïc Le Meur) pour leurs actions et leur mobilisation toute au long de la campagne.

La cellule tient à remercier particulièrement Frédéric Lefèbvre pour son soutien, Eric Walter pour son soutien dans la création et la gestion de la Cellule Blog, Thierry Solère pour son sens de l’initiative et l’animation des RDV Blogguers du QG, François de la Brosse pour sa collaboration et Olivier Ubeda pour l’organisation des meetings et des accès blogueurs.

La cellule tient à saluer l’esprit d’équipe des différentes cellules du QG de campagne : son directeur de Campagne Monsieur Claude Guéant, les Etudes, la cellule Riposte, la cellule RP, le service Internet (Pauline, Bérengère, Fred, Sandrine, Guillaume et Stephan), le pôle Elus, le pôle Edition, NSTV et toutes les équipes qui ont permis au quotidien la tenue de cette campagne qui, quelle qu’en soit le résultat restera pour nous tous une formidable aventure humaine.

Bon vote à tous !

La cellule Blog du QG de Campagne

Vincent Ducrey (Carnet de Campagne )
Delphine Ganeau Mentré (Delphine Mentré ‘ Blog)